De fenêtres en paysages mes peintures aiment organiser l’enchevêtrement entre le dedans et le dehors.

Elles disent des lieux où le bonheur est là, présent mais suspendu et toujours en danger de disparition.

Le recours à l’aquarelle utilisée d'une façon non virtuose renforce cette idée de précarité. Tout faire pour que les formes, les couleurs, la composition et…. le peintre gardent la tête hors de l’eau !

Mariebas 2.png